Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

30 avril 2008

Bordeaux : "Primeurs 2007 " (19)

Des réussites, en vins blancs, certes, mais n’allons pas imaginer que tout est homogène. Même si le niveau général est plus élevé, certaines propriétés se détachent qualitativement des autres, avec des choix de style bien personnalisés.

De Fieuzal

Le nez évoque le pomelos, et la poire ; la bouche est tendue, avec une matière élégante, et grasse, bien structurée,,les fruits sont juteux et frais, la finale d’une bonne longueur, est tirée par une acidité mûre et réjouissante, avec des saveurs fruitées de bon aloi Noté 89-91

De France

Des parfums de fruits blancs et d’agrumes sont perceptibles à l’olfaction, l’acidité est un peu tranchante en entrée de bouche, les fruits sont assez charnus, dans un milieu de bouche assez gras, la finale ,de longueur normale est parfumée Noté 86-88

Haut-Bergey

Le nez, un peu fermé, laisse poindre des parfums d’agrumes frais et de pêches, la bouche est bien construite, avec une acidité assez nette en entrée, de la chair de la présence en milieu de bouche, la finale parfumée est assez riche, mais avec un petit manque de tonus Noté : 89-91

La Louvière

A l’olfaction,apparaissent quelques arômes discrets de citron ,  l’attaque est vive, le vin a du goût, le milieu de bouche, n’est pas aussi plein que l’attaque le laissait deviner , la finale est fraîche, assez fruitée, mais manque un peu d’allonge Noté 88-90

Larrivet-Haut- Brion

Au nez , on perçoit quelques notes d’agrumes, et de fruits blancs ; de la fraîcheur , en entrée bouche, avec des fruits assez juteux, le milieu de bouche est un peu tendre, ce qui se confirme dans une finale qui ne manque pas de fraîcheur, mais d’un peu d’énergie. Noté : 87-88

Latour Martillac

Le nez est d’abord discret, à l’agitation, le vin libère des arômes de citron et de menthe fraîche, la bouche associe,avec élégance, chair et acidité, le milieu de bouche est assez gras, l finale de longueur normale est assez savoureuse Noté : 88-90

Posté par Daniel S à 00:43 - Bordeaux " Primeurs" 2007 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire