Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

09 avril 2008

Bordeaux : " Primeurs " 2007 (4)

Les vins sont généralement un petit cran au dessus, avec les disparités habituelles entre les propriétés performantes, et celles qui tardent à décoller. Les notes végétales sont moins prononcées, assez discrètes, un peu plus de centre, chez les meilleurs, les premiers arômes de cassis « francs » commencent à apparaître, bref c’est un peu mieux !!!!

Batailley

Le nez évoque les fruits rouges et le tabac, l’attaque est fraîche, avec des fruits acidulés, la matière est souple, l’acidité est un plus saillante en milieu de bouche, la finale est assez agréable, sans caractère végétal rédhibitoire Noté 87-88+

Clerc-Milon

Le nez est un peu fermé, quelques arômes de groseilles, et une note de cassis finit par se révéler, assez belle construction, sans faiblesse, mais sans totale plénitude, les fruits sont assez gourmands, la finale de longueur normale conserve le fruit avec un équilibre satisfaisant Noté 88-90

Croizet-Bages

Un nez de fruits rouges,avec une pointe végétale, est suivi par une bouche assez tendre,et une sensation d’acidité assez prononcée, le vin manque de centre,la finale n’est pas très équilibrée ( acidité assez saillante),et les saveurs fruitées sont assez discrètes Noté  84-87

D’Armailhac

Le nez est élégant et les fruits sont plutôt mûrs, le vin associe, en bouche, une chair agréable et une acidité bien intégrée, les tannins sont assez bien enrobés, sans faiblesse en milieu de bouche, la finale, dans la continuité, est assez fruitée, avec quelques notes végétales peu perceptibles auparavant .Noté 88-91

Grand-Puy Ducasse

Des parfums de cassis très frais ressortent à l’olfaction, l’entrée en bouche est assez avenante, mais les tannins deviennent un peu astringents dès le milieu de bouche, et l’acidité est un peu vive, la finale ne manque pas de fruits, mais les différents éléments constitutifs ne sont pas vraiment intégrés .A revoir en fin d’élevage. Noté  86-88

Posté par Daniel S à 23:39 - Bordeaux " Primeurs" 2007 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire