Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

19 mars 2008

Dégustation à l'aveugle au Club Quinté Sens (4)

Cette quatrième série va se révéler être d’excellente qualité.Les dégustateurs souffrent pour essayer de situer les vins, car la dégustation s’accompagne d’un petit exercice, ludique, de reconnaissance (au sens large), et la grande qualité des syrah australiennes, qui n’ont rien de vins compotés, trop extraits, et riches en alcool (perception), brouille les pistes, un grand bravo à Julien pour cette sélection de très haut niveau.

Coteaux du Languedoc : Domaine Peyre Rose : Syrah Léone  2002

La robe, est assez colorée,avec des reflets de couleur sanguine le nez est élégant et d’une bonne intensité ; épices ( dont le poivre) cassis écrasé, olive noire et une note de goudron, belle attaque fraîche, un vin séveux , élégant et concentré à la fois, des tannins bien travaillés ,mais pas mous, du peps , grâce à la bonne acidité présente dès le milieu de bouche, la finale est persistante, avec des fruits gourmands, d’une bonne fraîcheur, avec des notes poivrés en ultime sensation  Noté 17

Aucune sensation de dilution dans ce vin

Australie : Mac Laren Vale : Dead Arm : Syrah  2001

La robe est profonde, presque opaque, avec un liseré de couleur pourpre au bord du verre, le nez est intense et crémeux avec des arômes de fruits noirs bien mûrs (marmelade)des notes d’épice et de café, dès l’entrée en bouche c’est une sensation de gras, avec une masse tannique assez imposante mais les tannins sont superbement ciselés; un vin riche et puissant, avec une bonne  complexité aromatique, des saveurs de résine et d’olives noires s’ajoutent aux fruits noirs très mûrs mais pas confiturés, avec une fine acidité sous-jacente, qui s’installe dès le milieu de bouche  la finale est persistante,  intense, savoureuse, et d’un bel équilibre  Noté : 17,5

Posté par Daniel S à 00:02 - Divers - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires


  • Ah les australien !

    Salut Daniel !

    Ah qu'elles sont belles ces syraz autralienne !!!

    Bien à toi

    Vincent

    Posté par Vincent LUCIEN, 19 mars 2008 à 12:25
  • 2002 Languedoc

    Bonjour Daniel, bonjour tous et toutes,
    En 2002 il n'y a "pas eu d'eau" sur Peyre Rose (ni Alain Chabanon) ce qui donne dans les deux cas de très beaux 2002 mais plus concentrés que "dilués". 2007, avec un peu d'eau dans le ruisseau derrière la maison de Marlène Soria, sera plus frais (pas dilué on en est loin) et peut-être le plus grand millésime de la région en ce millénaire (certe bien jeune).

    Posté par Baraou, 17 avril 2008 à 10:15
  • Languedoc

    Merci Laurent de confirmer ce que j'avais perçu. Encore une fois des amalgames qui sont faits, par certains amateurs, qui raisonnent trop globalement.

    daniel

    Posté par Daniel S, 17 avril 2008 à 23:15

Poster un commentaire