Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

12 mai 2007

Primeurs 2006 : Sauternes et Barsac (fin)

Achevons avec ces derniers commentaires, cette présentation des primeurs bordelais du millésime 2006, vous pourrez constater que ces vins ne sont pas les moins réussis.

Dans les deux prochaines chroniques, je vous donnerai mon sentiment sur ce millésime 2006, et les vins que j’ai préférés, pour répondre à ceux qui m’en ont fait la demande.

Rayne Vigneau

Le nez est assez net, avec des parfums d’oranges amères et de poires, après une entrée en bouche assez plaisante, la vin paraît manquer de matière, dès le milieu de bouche, et les saveurs manquent de netteté,la finale sans beaucoup de persistance, manque un peu d’intensité dans les saveurs. Sur cet échantillon qui pourrait ne pas être représentatif 87-88

Clos Haut Peyraguey

Le nez est peu expressif avec quelques notes de poires, mais la liqueur est fine délicate et concentrée, d’une rigueur de construction implacable avec, sous jacent, des saveurs de fruits (abricot, ananas un peu miellé) finement rôtis, la finale d’une grande fraîcheur est pure et aérienne. Tout n’est pas en place, mais quel potentiel 92-94+

Lafaurie-Peyraguey

Le nez est discret, avec quelques notes d’ananas, la bouche est grasse, onctueuse, c’est concentré avec de riches saveurs d’abricot, d’ananas, de miel, beaucoup d’exubérance, et d’opulence dans le milieu de bouche,  et dans  la finale, très savoureuse, avec une acidité un peu plus basse que dans d’autres vins dégustés, mais suffisante : 91-93


La Tour Blanche

Le nez, assez peu expressif libère des arômes de poires et d’abricot, la bouche est riche, parfumée, exotique dans sa palette aromatique, (ananas et mangue), un peu miellé, la liqueur est de qualité, la finale est savoureuse, d’une bonne persistance, mais l’acidité est un peu juste pour donner à ce stade un vin équilibré 90-92

Posté par Daniel S à 00:03 - Primeurs 2006 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire