Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

10 mai 2007

Primeurs 2006 : Sauternes et Barsac (3)

Comme ce serait agréable et séduisant de voir certaines propriétés bonifier leurs vins, et rejoindre celles qui sont régulières, depuis quelques années, au plus haut niveau, mais il faut bien l’avouer, rien ne change vraiment à Sauternes depuis une dizaine d’années…, si ce n’est que les meilleurs creusent encore l’écart.

D’Arche

Le nez, assez ouvert, évoque des parfums de poires,et d’agrumes, la bouche , en entrée, est assez onctueuse, et grasse, mais finit par être un peu lourde dès le milieu de bouche, avec des saveurs de poires sucrées, la finale manque d’allant, de fraîcheur, bien qu’ayant du goût  87-89

Doisy Védrines

Le nez est assez riche et net, avec des arômes d’ abricot (pulpe), de miel et de poires, la bouche est grasse, onctueuse, savoureuse, et riche en milieu ,avec une belle palette fruitée qui persiste dans une finale, équilibrée, fraîche, avec un beau goût de rôti  90-93

Doisy Daëne

Le nez est marqué par la prise de bois, qui masque un peu des parfums de fruits blancs et d’agrumes confits, la bouche est élégante, fine, avec une liqueur bien présente, mais sans ostentation, de très belles saveurs assez épurées d’abricot, d’orange, de poires soulignent un milieu de bouche longiligne, en continuité, avec une finale  aérienne, persistante, et délicate 90-92

De Myrat

Le nez est assez discret: poires, agrumes, un peu épicés, la bouche est assez riche, avec une matière assez intense en entrée de bouche, et  assez savoureuse (fruits exotiques) , mais qui s’étiole un peu, en milieu de bouche, une heureuse acidité donne  néanmoins une certaine distinction à une finale, avec du goût 89-91

Sigalas Rabaud

Le nez est pur et assez intense avec des aromes de mandarines, d’abricots, de poires un peu miellées, la bouche est riche, avec une liqueur assez concentrée, un milieu onctueux, avec des saveurs assez intenses de fruits variés un peu rôtis, la finale, d’une bonne persistance est, assez bien équilibrée, un peu épicée, assez savoureuse,  89-91

Posté par Daniel S à 01:01 - Primeurs 2006 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire