Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

09 mai 2007

Primeurs 2006 : Sauternes et Barsac (2)

La dégustation « primeurs « est certainement encore plus délicate que pour les Bordeaux rouges et Blancs secs, car ces liquoreux sont véritablement à l’état d’ébauche, la couverture en soufre bride la palette aromatique, mais la qualité de la liqueur, les saveurs en bouche et l’équilibre peuvent néanmoins être appréhendés, ainsi que le potentiel des vins.

Suau

Le nez est assez expressif, avec des arômes de pamplemousse confits et d’abricot, la bouche est assez suave ,même douce, le milieu manque un peu de matière, et de goût, la finale est assez fraîche, mais sans grande envergure  87-88

Caillou

Le nez est discret, avec des parfums d’abricot et de miel, l’attaque est assez grasse, et assez fruitée, avec des saveurs récurrentes décelées à l’olfaction, mais pas très soutenues, ce n’est pas très riche en liqueur, la finale en souffre un peu, d’autant plus qu’elle manque un peu de fraîcheur  87-88

Nairac

Le nez est assez discret, mais les arômes sont fins, élégants (agrumes confits et fruits exotiques) la bouche est d’une belle tenue avec une liqueur assez dense, pure, et de belles sensations de rôtis en milieu de bouche, la finale portée par une très belle acidité est longiligne, d’un bel équilibre, avec des saveurs gourmandes de mandarines et d’oranges confites  91-93

Broustet

Le nez est peu expressif : poire, agrumes, la bouche manque de netteté, avec des saveurs fruitée accompagnées de notes pharmaceutiques et un peu iodées dans le milieu de bouche la finale manque de longueur et de netteté,  Non noté  A revoir

Filhot

Le nez est presque sans expression, seules quelques notes de poires émergent, la bouche est construite avec une liqueur, manquant de richesse et de netteté ( saveurs iodées associées aux fruits en milieu de bouche) , la finale manque de relief, de fruits et d’équilibre. Non noté, j’ose espérer que cet échantillon n’est pas représentatif du vin

Posté par Daniel S à 00:09 - Primeurs 2006 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire